Nutraveris
lundi 29 mars 2010
Catégorie : Tendances | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , ,

Après avoir été le premier distributeur à signer la «Charte d’engagements volontaires de progrès nutritionnel » dès 2008, le Groupe Casino s’engage aujourd’hui à supprimer l’huile de palme de ses produits.

La première étape de cette démarche sera de garantir l’absence d’huile de palme dans plus de 200 références d’ici la fin de l’année 2010. Ces produits seront facilement identifiables grâce à un macaron présent sur leurs emballages.

L’huile de palme est une matière grasse végétale présentant une bonne stabilité à très haute température, mais sa consommation massive peut présenter des risques pour la santé car cette huile est riche en acides gras saturés (qui, consommés en excès, augmentent le taux de cholestérol et le risque de maladie cardiovasculaire).

Cet engagement illustre une fois de plus cette tendance selon laquelle les grands groupes agroalimentaires intègrent de les problématiques de nutrition/santé dans leurs process de fabrication (voir nos articles sur Pepsico et Kraft Foods).

Référence : http://www.groupe-casino.fr/fr/Le-Groupe-Casino-s-engage-a.html

Après avoir signé une charte d’engagement de progrès nutritionnel en juillet 2009 dans le cadre du PNNS, Findus a optimisé la qualité nutritionnelle de ses poissons panés en remplaçant l’huile de palme par de l’huile de colza, naturellement riche en oméga-3 et en réduisant le taux de matière grasse pour atteindre des teneurs comprise entre 7.5 et 11%. De même pour les produits de pomme de terre pour lesquels l’huile de palme a également été remplacée par l’huile de colza, diminuant ainsi la teneur en acides gras saturés jusqu’à 85% !
(Findus rejoint ainsi Nestlé, et bien d’autres dans une adaptation nutritionnelle de ses produits)

Références : Findus France – Dossier de presse – Février 2010

Lien charte d’engagement du progrès nutritionnel : http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/nutrition/actions8.htm

Un chercheur à l’INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique), Guillaume Chelius, participera au 25ème Marathon des Sables au Maroc du 2 au 12 avril 2010 prochains, avec 3 objectifs, le premier étant le défi humain, relevant de la performance physique humaine dans des conditions extrêmes, les 2 autres se rapportant plus au domaine scientifique.

En effet, durant sa course de 7 jours (250 km à parcourir), Chelius sera équipé de capteurs électroniques permettant de fournir des informations en temps réel sur la position, les mouvements, la dynamique et la physiologie du coureur, ainsi que des données sur les conditions environnementales, la performance, la fatigue…

Ces éléments vont probablement contribuer à enrichir les connaissances scientifiques de la physiologie du sportif, entraînant une meilleure identification des besoins nutritionnels entre autres de ces marathoniens de l’extrême. Une piste à suivre de prêt pour définir de nouveaux produits encore plus performants.

Référence : http://www.inrialpes.fr/Xtremlog/