Nutraveris
vendredi 14 mai 2010
Catégorie : Epidémiologie, Preuves cliniques | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Une étude d’observation a suivi 216 adolescents, de leur naissance jusqu’à leur 16 ans environ a établi que la consommation en graisses et en magnésium pendant le 3ème trimestre de la grossesse chez la mère, ainsi que l’allaitement, influençaient la santé osseuse de l’enfant.

En effet, un apport en lipides était négativement corrélé à la densité minérale osseuse du col du fémur et de la colonne vertébrale, contrairement au magnésium et au lait maternel qui ont montré des corrélations positives avec la densité minérale osseuse de la colonne vertébrale notamment.

Référence : Yin J, Dwyer T, Riley M, Cochrane J, Jones G. “The association between maternal diet during pregnancy and bone mass of the children at age 16”. Eur J Clin Nutr. 2010 Feb;64(2):131-7. Epub 2009 Sep 16.

Une étude d’observation, menée chez 2245 personnes âgées d’au moins 55 ans, aux Pays-Bas, a évalué l’association entre l’incidence de l’hypertension et la consommation en produits laitiers. Le risque d’hypertension après 2 ans de suivi était inversement corrélé à la consommation de produits laitiers (p=0,008), notamment ceux à faible teneur en matières grasses (p=0,003). En revanche, aucune association n’a été mise en évidence pour les produits laitiers riches en matières grasses et les fromages (p<0,6). Il semblerait que les produits laitiers, et plus particulièrement ceux ayant un faible pourcentage en matières grasses, pourraient prévenir le risque d’hypertension dans cette catégorie de la population.

Référence : Engberink MF, Hendriksen MA, Schouten EG, van Rooij FJ, Hofman A, Witteman JC, Geleijnse JM. “Inverse association between dairy intake and hypertension: the Rotterdam Study”. Am J Clin Nutr. 2009 Jun;89(6):1877-83. Epub 2009 Apr 15.

Le 14 avril 2010 dernier, l’EFSA publie un avis scientifique confirmant que les glycosides de stéviol, les composants sucrés extrait de la feuille de stévia (Stevia rebaudiana Bertoni), sont inoffensifs pour la santé concernant leur utilisation dans les aliments et les boissons. L’EFSA a également établi leur Dose Journalière Admissible (DJA)  exprimée en équivalent de stéviol, de 4 mg/kg/jour pour une consommation sûre.

Référence : http://www.efsa.europa.eu/fr