Nutraveris
lundi 17 mai 2010
Catégorie : Nutrilégal, Sécurité sanitaire | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , ,

L’EFSA a évalué les conséquences d’un enrichissement en acide folique. L’effet de l’acide folique sur la réduction du risque d’anomalie du tube neural est bien établi. Des données épidémiologiques ont également rapporté d’autres bénéfices sur la santé d’une alimentation riche en folates.

Toutefois, des effets indésirables ont été rapportés sur le long terme avec la consommation de doses élevées d’acide folique. De plus, la question de la relation entre l’acide folique et le risque de cancer a été soulevée. Mais le groupe de travail a conclu que les données actuelles étaient insuffisantes pour permettre une évaluation quantitative complète du risque de cancer associé à la consommation d’acide folique.

Référence : http://www.efsa.europa.eu/fr/

Le vin contenant des polyphénols, dont les propriétés antioxydantes ont été démontrées in vitro et in vivo, un consensus général existe aussi bien dans le public que chez les professionnels selon lequel le vin, et plus particulièrement le rouge, est une boisson antioxydante.  Par ailleurs, la consommation d’alcool est liée à des dommages oxydatifs. Cependant, il n’y a pas de preuve d’un bénéfice antioxydant de la consommation de vin chez les sujets sains, hormis le fait de contrebalancer le possible effet  pro-oxydant de l’alcool. En revanche, en situation de stress oxydatif, il semble que le vin rouge ait un effet protecteur antioxydant assez prometteur. Ainsi, le stress oxydatif postprandial est contrebalancé par la consommation de vin rouge.

Cette nouvelle revue met en évidence à quel point des sujets qui paraissent simples et connus, tels que le stress oxydant et les polyphénols de vin, sont en réalité beaucoup plus compliqués qu’il n’y parait. C’est pourquoi une parfaite connaissance des données scientifiques est nécessaire pour formuler des produits de nutrition santé intégrant les dernières données scientifiques, ce que les experts Nutraveris ont le plaisir de faire à vos côtés depuis des années.

Référence : Covas MI, Gambert P, Fitó M, de la Torre R. Wine and oxidative stress: up-to-date evidence of the effects of moderate wine consumption on oxidative damage in humans. Atherosclerosis. 2010 Feb;208(2):297-304.

Selon les résultats de cette étude, le thé vert et le thé Rooibos semblent avoir un intérêt cardiovasculaire par l’inhibition de l’activité de l’enzyme de convertion de l’angiotensine. Ces données, bien qu’obtenues chez des sujets sains, la population cible en nutrition santé, ne pourraient pas être pertinentes dans un dossier d’allégation de santé selon le règlement 1924/2006 car le nombre de sujets est trop faible.

Référence : Persson IA, Persson K, Hägg S, Andersson RG. Effects of green tea, black tea and Rooibos tea on angiotensin-converting enzyme and nitric oxide in healthy volunteers. Public Health Nutr. 2010 Feb 10:1-8