Nutraveris
lundi 17 janvier 2011
Catégorie : Nutrilégal, Sécurité sanitaire | Auteur : experts
Tags: , , , , , , , , , ,

Les édulcorants de synthèse, dont fait parti l’aspartame, édulcorant majoritairement utilisé, provoqueraient des naissances avant terme chez les femmes et des cancers chez les souris mâles selon 2 études récentes qui ont été relayées auprès de la presse par des scientifiques du Réseau Environnement Santé (RES). En effet, le RES tire le signal d’alarme et estime urgent de réévaluer les réglementations actuelles en matière d’édulcorants de synthèse.

 L’Anses a indiqué qu’elle allait « examiner sans délai ces nouvelles études en vue d’éventuelles recommandations aux autorités françaises » et le cas échéant, d’une saisine de l’EFSA ».

 Il est à noter que si les  boissons gazeuses light et les sucrettes sont directement incriminées dans ces 2 études, de nombreux autres produits sont concernés avec citation notamment des chewing-gums.


Trackbacks / Pingbacks

  1. L’EFSA tempère les résultats des deux publications relatives à la sécurité des édulcorants artificiels : L’EFSA rassure, c’est suffisamment rare pour le préciser ! | Nutraveris

Laisser un commentaire