Nutraveris
mardi 12 juillet 2011
Catégorie : Actualités, Preuves cliniques, profils nutritionnels | Auteur : experts
Tags: , , , , , , ,

Une étude clinique randomisée a été menée chez 84 personnes en surpoids présentant des signes de syndrome métabolique, pour déterminer les effets d’un régime hyperprotéiné et d’un régime riche en fibre (céréales) sur la sensibilité à l’insuline et le risque de diabète, pendant 18 semaines.
Après 6 semaines d’étude, des tests de sensibilité à l’insuline ont été effectués chez les participants à l’aide d’un clamp euglycémique hyperinsulinémique. Les résultats ont montré que les personnes ayant consommé le régime riche en fibre avaient une sensibilité à l’insuline 25% plus élevée que les personnes sous régime hyperprotéiné. Ces effets se sont atténués après 18 semaines de régime probablement à cause du manque d’acceptabilité du régime hyperprotéiné.
Cette étude pose donc le problème des régimes trop riches en protéines qui peuvent diminuer la sensibilité à l’insuline et ainsi détériorer le statut des personnes souffrant déjà du syndrome métabolique. Les régimes diététiques doivent donc être soigneusement contrôlés pour éviter les effets néfastes sur l’organisme.

Références: Weickert MO, Roden M, Isken F, Hoffmann D, Nowotny P, Osterhoff M, Blaut M, Alpert C, Gögebakan O, Bumke-Vogt C, Mueller F, Machann J, Barber TM, Petzke KJ, Hierholzer J, Hornemann S, Kruse M, Illner AK, Kohl A, Loeffelholz CV, Arafat AM, Möhlig M, Pfeiffer AF. Effects of supplemented isoenergetic diets differing in cereal fiber and protein content on insulin sensitivity in overweight humans. Am J Clin Nutr. 2011;Jun 1.

Laisser un commentaire