Nutraveris
mardi 30 août 2011
Catégorie : ACTUALITES, ALLEGATIONS, Convictions | Auteur : experts
Tags: ,

Dans le 2eme lot, l’EFSA reconnaît que la mélatonine peut être utilisée pour alléguer sur l’atténuation des sensations du décalage horaire avec une prise de 0,5 à 5 mg. Dans le 3eme lot, l’Hydroxypropyl methylcellulose (HPMC) peut être utilisé à la fois pour alléguer sur la réduction de la réponse glycémique post-prandiale et le maintien des concentrations normales en cholestérol sanguin avec une prise d’au moins 5 g par jour. Dans le 5eme lot, la mélatonine encore, peut être utilisée pour alléguer sur la réduction du temps d’endormissement avec une prise de 1 mg. Pour autant, la mélatonine est longtemps restée non autorisée en complément alimentaire et l’HPMC n’est qu’un additif autorisé dans les gélules végétales. Depuis le 6eme et dernier lot, la monacoline K de levure de riz rouge peut être utilisée pour alléguer sur le maintien des concentrations normales de LDL-cholestérol. Alors que 10 mg par jour de monacoline K de préparations de levure de riz rouge doivent être consommés pour obtenir l’effet allégué, une telle dose n’est pas possible en nutrition santé car 10 mg de monacoline est considéré comme étant un médicament.
Ainsi, alors que de nombreux ingrédients autorisés, intéressant pour le marché de la nutrition santé ont reçu des avis négatifs endommageant très profondément un marché important en terme d’emplois et de chiffres d’affaires, on peut être surpris par ces cas anecdotiques d’allégations autorisées pour des ingrédients qui ne le sont pas et qui sont donc certes acceptées mais inutilisables !

Laisser un commentaire