Nutraveris
mardi 6 mars 2012
Catégorie : Actualités, Epidémiologie, Sécurité sanitaire | Auteur : experts
Tags: , ,

Il n’y a pas eu un seul décès causé par un supplément de vitamine en 2010, selon l’information la plus récente recueillie par le U.S. National Poison Data System. Le nouveau rapport annuel de l’American Association of Poison Control Centers ne montre aucun décès dus à des complexes de vitamines, zéro décès due à l’une des vitamines B, zéro décès due à la vitamine A, C, D ou E, et zéro décès dus à toute autre vitamine.
En outre, aucun décès n’a été lié à un acide aminé ou un minéral dans un complément alimentaire.

Plus de la moitié de la population des États-Unis prend des suppléments nutritionnels quotidiennement. Même si chaque américain ne consommait qu’un seul comprimé par jour, cela représenterait 165.000.000 de doses individuelles par jour, pour un total de plus de 60 milliards de doses par an. Puisque de nombreuses personnes consomment beaucoup plus qu’un seul comprimé de vitamine ou minéral par jour, la consommation réelle est considérablement plus élevée, et la sécurité des suppléments nutritionnels est d’autant plus remarquable.

Plus de 60 milliards de doses de suppléments de vitamines et minéraux sont consommés par an aux Etats-Unis, et pas un seul décès. Pas un seul.

Si les suppléments de vitamines et minéraux sont prétendument si «dangereux», comme la FDA et les médias le communiquent si souvent, alors où sont les preuves ?

Référence : Bronstein AC, Spyker DA, Cantilena LR Jr, Green JL, Rumack BH, Dart RC. 2010 Annual Report of the American Association of Poison Control Centers’ National Poison Data System (NPDS): 28th Annual Report.

Laisser un commentaire