Nutraveris
mercredi 10 octobre 2012
Catégorie : Actualités | Auteur : experts
Tags: , , ,

Les vitamines et minéraux ont été les grands gagnants du règlement 432/2012 qui définit l’ensemble des allégations utilisables définitivement en Europe. Contrairement aux autres ingrédients, ils ont été acceptés pour la plupart sur la base des effets délétères d’une déficience plutôt que sur les effets bénéfiques d’une supplémentation, et pour cause, puisque pour la plupart d’entre eux, aucune preuve d’efficacité d’une supplémentation n’est disponible.
Récemment, une étude a pour la 1ère fois montrée un effet d’une supplémentation en vitamine C sur le métabolisme osseux de souris ovariectomisées. En effet, la vitamine C a permis de prévenir le turn-over osseux provoqué par l’ovariectomie, notamment du fait d’une stimulation de la formation osseuse. Néanmoins, ces effets ont été mesurés pour un apport élevé (10g par jour pendant 8 semaines), doses extrêmement éloignés des doses utilisables chez l’homme en compléments alimentaires. Rappelons en effet que la dose journalière maximale a été fixée à 180 mg/j…

Référence : Zhu L.L. et al. (2012) « Vitamin C prevents hypogonadal bone loss » PLoS ONE, 7(10):e47058

Laisser un commentaire