Nutraveris

Catégorie 'Tendances'

mardi 5 juin 2012

Allégations santé: intervention NUTRAVERIS à Bruxelles

Le 25 mai la liste d’allégations controversée en Art 13 a été publiée au Journal Officiel de l’Union Européenne, laissant aux entreprises jusqu’au 14 Décembre pour mettre en conformité les étiquetages, publicités et autres communications.
Intervention NUTRAVERIS sur le thème “Conséquences pratiques sur la nouvelle réglementation sur les allégations santé”
Hotel BLOOM!Bruxelles, Belgique
Jeudi 7 Juin 2012
Programme
Demandez-nous le compte-rendu
jeudi 3 mai 2012

Parution du NUTRAVERIS POST printemps 2012 !

Vous pourrez y découvrir :
-Un dossier sur les plantes : la solution pour innover en nutrition-santé
-Les allégations en nutrition sportive : le projet de lignes directrices pour constituer un dossier EFSA
-Les allégations évaluées
-La communication destinée aux professionnels de santé : l’interprétation des Etats-Membres Européens
-Les compléments alimentaires « made in USA » se préparent pour l’Europe : Focus sur le salon Natural Products Expo West 2012
– Nutraveris se lance aux Etats Unis
– Compléments alimentaires, aliments fonctionnels : état des lieux des relations avec les consommateurs
-Un focus sur Satiereal®
-Les actualités scientifiques

Venez chercher gratuitement votre exemplaire et rencontrer nos experts au SUPPLY SIDE Market place à New York du 8 au 10 mai 2012 et au VITAFOODS Europe à Genève du 22 au 24 mai 2012.
Pour recevoir gratuitement un exemplaire n’hésitez pas à nous contacter par courrier !

jeudi 1 mars 2012

Lancement de NUTRAVERIS On-Line 2.0 : la nouvelle plateforme scientifique et réglementaire pour des innovations réussies

Pour les acteurs du marché de la nutrition-santé, les données scientifiques et réglementaires ont une importance stratégique. Elles permettent souvent de faire la différence face à la concurrence, notamment lorsqu’elles sont utilisées au profit de l’innovation, pour identifier les ingrédients à l’activité la mieux prouvée, ou dans une démarche de développement international, guidant le choix vers les marchés plus facilement et rapidement atteignables.

Il est toutefois difficile d’en acquérir une vision d’ensemble, l’information étant très dispersée, parfois payante ou tout simplement inaccessible, et surtout en perpétuelle évolution. C’est pour répondre à ce besoin crucial que Nutraveris lance aujourd’hui la version évoluée de sa base de données de référence : Nutraveris On-Line 2.0.

« La version précédente a déjà largement convaincu en seulement 3 ans », affirme Cédric Bourges, P-DG du cabinet de conseil scientifique et réglementaire leader en Europe. Nutraveris On Line a en effet été choisie comme source d’information privilégiée par plus de 150 industriels.

« Le service comprend des rapports mensuels scientifiques et réglementaires très complets mettant en avant l’évolution permanente des avancées scientifiques et des exigences des administrations », affirme un abonné, directeur de projet chez l’Oréal.

Nutraveris On-Line apporte également beaucoup sur le plan réglementaire, notamment les allégations de santé, comme le précise un responsable marketing chez Forever Living : « Nous adaptons continuellement nos communications sur nos catalogues. Grâce à Nutraveris On-Line, nous évaluons en quelques secondes les allégations utilisables et celles qu’il nous faut retirer au plus tôt »

La version 2.0 pousse aujourd’hui à l’extrême la rapidité d’accès à ces informations stratégiques, permettant une réactivité incomparable. La nouvelle fonction de veille personnalisée, en effet, envoie des notifications dès que de nouvelles études ou réglementations sont publiées sur une application ou un ingrédient présélectionnés, accompagnées de synthèses claires et objectives. A cette nouveauté s’ajoute la possibilité de cumuler plusieurs critères de recherche (pour obtenir par exemple toutes les études cliniques et avis positifs de l’EFSA en article 13.1 sur un ingrédient et une application donnée), ainsi que de nombreuses améliorations visuelles et ergonomiques.

Toujours mise à jour en temps réel par les experts de Nutraveris, moyennant la recherche et l’analyse hebdomadaire de plus de 1500 publications et avis, la base fournit des réponses complètes sur l’ensemble des ingrédients et applications santé utilisables en Europe, soit plus de 2,100 ingrédients (vitamines, minéraux, plantes…) et 132 applications santé (minceur, articulation, immunité…). L’abonnement est accessible via le site web Nutraveris On Line 2.0

jeudi 30 décembre 2010

Les fast-foods se mettent au vert

Après l’arrivée du « Big Mac au blé complet » dans les Mac Donalds, c’est dorénavant l’arrivée du sandwich Bio chez Quick. Après le yahourt à boire puis le jus de pomme Bio que l’on peut déjà retrouver dans les restaurants fast-food, c’est maintenant l’arrivée du sandwich : il s’agit du premier cheeseburger Bio.

Il serait alors intéressant de définir réellement quels sont les ingrédients issus de l’agriculture biologique, car selon la réglementation, 95% des ingrédients agricols doivent être issus de l’Agriculture Biologique pour bénéficier de cette appellation.

Référence : site Quick :http://www.quick.fr/dmo/cartes-des-gouts-400019.html

lundi 29 novembre 2010

Probiotiques : l’ingrédient phare des produits minceur des années à venir ?

Après des premières observations ayant suggéré un lien entre la flore intestinale et l’obésité, des premières revues ont été publiées sur le sujet autour de l’année 2008. Depuis, le nombre de publications ne cesse d’augmenter. Plus intéressant encore : plusieurs années après les premières études expérimentales menées chez l’animal pour évaluer les effets d’une supplémentation en probiotiques sur la prise de poids et de masse grasse, ce sont maintenant des études cliniques interventionnelles qui sont publiées et se succèdent depuis plusieurs mois.  

Alors qu’aujourd’hui la majorité des compléments alimentaires du segment de la minceur sont formulés à base de mélanges d’extraits végétaux (toujours plus nombreux), on peut donc s’attendre à l’apparition d’une « nouvelle génération » de produits minceur, dans lesquels les plantes auraient laissé place à certaines souches probiotiques.

Et si l’on se prête au jeu de mener une petite veille brevets, il semblerait que tous les leaders – ou presque – du marché des probiotiques s’y sont mis. Info ou intox ?

Toutefois, cette nouvelle application des probiotiques nécessitera probablement d’éduquer le consommateur, qui est jusque-là surtout habitué à entendre des messages ventant les bienfaits des probiotiques sur les défenses naturelles et les fonctions digestives.