Nutraveris
jeudi 18 mars 2010

Avis AFSSA : Redéfinition des apports nutritionnels conseillés en lipides

Après un avis sur les AJR des populations spécifiques (voir notre article) l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) a publié un avis le 1er mars 2010 sur les apports nutritionnels conseillés (ANC) en lipides. Dans le cadre d’un apport énergétique équilibré, l’AFSSA recommande donc que la proportion de lipides dans l’alimentation représente 35 à 40% des apports énergétiques totaux journaliers.

L’AFSSA fixe des apports nutritionnels conseillés pour l’adulte, mais aussi à destination de populations particulières, telles que la femme enceinte et allaitante, le nourrisson, l’enfant et l’adolescent.

Retrouvez plus d’informations dans l’avis complet.

lundi 15 mars 2010

Eye qTM / mémoire, avis négatif de l’EFSA sur l’allégation : Pourquoi ?

Sur les trois points essentiels (caractérisation du produit, pertinence de l’effet revendiqué pour la santé humaine et justification scientifique de l’effet revendiqué), ce dossier a comme dans la majorité des cas reçu un avis négatif à cause d’une justification insuffisante de l’effet revendiqué.

L’effet revendiqué est l’amélioration de la mémoire chez les enfants, cette population cible correspondant à un article 14. Pour l’EFSA la relation à la santé est acceptée car l’amélioration de la mémoire est bénéfique pour le développement des enfants. Les 6 études justifiant l’allégation demandée ont bien été menées chez des enfants. Mais 3 de ces études n’ont pas mesuré la « mémoire de travail » qui fait l’objet de l’allégation. De plus, 2 autres, qui rapportent bien des données sur cette mémoire de travail, ont été menées chez des enfants ne correspondant pas à la population générale.

De fait, pour le panel NDA, ces résultats ne permettent pas de supporter l’allégation. La seule étude menée chez des enfants sains a bien rapporté une différence statistiquement significative entre le groupe Eye qTM et le groupe placebo pour une mesure de la mémoire à court terme. Mais l’EFSA met en évidence que l’effet dose entre Eye qTM et l’amélioration de la mémoire n’a pas été démontrée. L’EFSA souligne également que la preuve fournie ne constitue pas un mécanisme biologiquement plausible par lequel la combinaison de DHA, EPA, GLA apportée par le produit Eye qTM pourrait exercer l’effet allégué sur la population cible.

Ce nouvel avis (négatif) de l’EFSA permet donc une nouvelle fois d’illustrer les attentes du NDA panel. Un effet statistiquement significatif vs placebo doit être justifié par un effet dose et un mécanisme biologique.

Toutes les allégations sont accessibles en ligne sur Nutraveris’on line

Du chardon Marie pour dépigmenter les tâches cutanées ?

Les résultats d’une étude conduite in vitro suggèrent que la silymarine, naturellement présente dans le chardon Marie (Silybum marianum), possède un pouvoir dépigmentant, qui pourrait être dû à l’inhibition de l’expression de la tyrosinase.

Des études complémentaires restent nécessaires pour confirmer ces résultats in vivo.

Référence : Choo SJ, Ryoo IJ, Kim YH, Xu GH, Kim WG, Kim KH, Moon SJ, Son ED, Bae K, Yoo ID., “Silymarin inhibits melanin synthesis in melanocyte cells”, J Pharm Pharmacol. 2009 May;61(5):663-7.

Alcool et tabac: effet synergique sur les teneurs sériques en caroténoïdes

De précédentes études avaient indiqué que les fumeurs et les consommateurs de boissons alcoolisées présentaient de faibles concentrations sériques en caroténoïdes. Une étude conduite sur un total de 1073 sujets suggère que le tabagisme et la consommation d’alcool agissent de façon synergique sur les concentrations sériques d’α et de β-carotène et de β-cryptoxanthine.

Ainsi, l’association de tabac et d’alcool serait potentiellement plus néfaste pour la santé qu’on aurait pu le penser, puisque les caroténoïdes possèdent un effet protecteur, notamment via leurs pouvoirs antioxydants (voir notre article précédent).

Référence: Sugiura M, Nakamura M, Ogawa K, Ikoma Y, Matsumoto H, Ando F, Shimokata H, Yano M., “Synergistic interaction of cigarette smoking and alcohol drinking with serum carotenoid concentrations: findings from a middle-aged Japanese population”, Br J Nutr. 2009 Oct;102(8):1211-9.

jeudi 11 mars 2010

Actimel/Défenses naturelles : Danone resoumet sa demande d’allégation

Après le retrait de sa demande d’allégation en Avril 2009, déposée en article 13.5 sur Actimel®, Danone France vient de redéposer son dossier. Alors que la demande initiale portait sur le renforcement des défenses naturelles de l’organisme, elle concerne aujourd’hui plus précisément la fonction de défense intestinale. Suite aux recommandations de l’EFSA publiées en octobre 2009 concernant la caractérisation des souches probiotiques, le groupe Danone dispose aujourd’hui de plus d’éléments pour pouvoir répondre aux mieux aux exigences de l’EFSA.

Référence : http://www.efsa.europa.eu