Nutraveris
lundi 19 avril 2010
Catégorie : Convictions, Nutrilégal, Preuves cliniques | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , , , ,

L’EFSA a émis l’hypothèse que certains extraits de thé vert pourraient induire des effets hépatotoxiques. Pourtant, le thé vert, boisson de consommation courante au niveau mondial a montré des bénéfices santé importants. Une méta-analyse récente menée sur des données épidémiologiques pour évaluer l’association entre la consommation de thé vert et le risque d’incidence du cancer du sein ou de récidive semble rassurante sur ce dernier point. En effet, les données épidémiologiques confirment l’hypothèse selon laquelle la consommation de thé vert serait inversement associée au risque de récidive du cancer du sein. En revanche, l’association entre consommation de thé vert et incidence du cancer du sein reste floue sur la base des données actuelles.

Toutes les études sont accessibles en ligne sur Nutraveris’on line

Référence: Ogunleye AA, Xue F, Michels KB. Green tea consumption and breast cancer risk or recurrence: a meta-analysis. Breast Cancer Res Treat. 2010 Jan;119(2):477-84

jeudi 15 avril 2010
Catégorie : Innovation | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , ,

La peau d’amandes, un sous-produit de l’industrie des amandes, présenterait un index prébiotique intéressant comparé aux fructo-oligosaccharides, d’après les résultats d’une étude menée sur un modèle d’appareil gastro-intestinal in vitro. En effet, les peaux d’amandes étaient associées à une augmentation significative des bifidobactéries et des bactéries Clostridium coccoides/Eubacterium rectale. Cette étude offre de nouvelles opportunités pour la formulation de produits visant à améliorer la flore intestinale.

Référence : Mandalari G, Faulks RM, Bisignano C, Waldron KW, Narbad A, Wickham MS, “In vitro evaluation of the prebiotic properties of almond skins (Amygdalus communis L.)”, FEMS Microbiol Lett. 2010 Mar 1;304(2):116-22. Epub 2010 Jan 11.

Dans le cadre du Programme National Nutrition Santé (PNNS), les marques P’tit Louis et Lesieur s’engagent à améliorer la composition de leurs produits. Pour P’tit Louis, les engagements consistent à :
–        Rendre ses produits « source de calcium à la portion » et « riche en vitamine D aux 100g»,
–        Réduire de 20 à 25% les teneurs en matière grasse d’ici 2011,
–        Réduire les teneurs en sel ajouté et respecter le seuil maximal de 0,5% d’ici 2013,
–        Respecter un cahier des charges nutritionnel interne pour le développement des nouveaux produits et améliorer l’information nutritionnelle.

La marque Lesieur s’engage quant à elle à :
–        Rendre les huiles des marques Isio et Frial riches en oméga-3,
–        Supprimer l’huile de palme et respecter les seuils suivants pour les huiles spéciale friture : acides gras saturés < 10%, acides gras trans < 1%, source d’oméga-3,
–        Enrichir en vitamine D toute sa gamme d’huiles Isio ,
–        Diminuer la teneur en chlorure de sodium des sauces, vinaigrettes et mayonnaises légères de 15-20% en moyenne et de 1,3% pour les mayonnaises classiques entre 2010 et 2012,
–        Améliorer l’étiquetage des produits pour fin 2012, poursuivre le développement de l’information nutritionnelle, promouvoir les repères de consommation du PNNS auprès de ses salariés et soutenir la recherche.

Référence : http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/nutrition/actions8.htm

lundi 12 avril 2010
Catégorie : Innovation, Preuves cliniques | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , , ,

On savait déjà qu’un verre de vin c’est bon contre le blues, certainement via l’effet relaxant de l’alcool. Une nouvelle étude menée pour évaluer l’effet antidépresseur des proanthocyanidines de raisin met en évidence un mécanisme d’action impliquant le système monoaminergique. Les résultats suggèrent que les proanthocyanidines inhibent l’activité des monoamines oxydase-A et B de façon dose-dépendante.

Verra-t-on le raisin ajouté à des denrées alimentaires pour un positionnement « anti-déprime » ?

Référence : Xu Y, Li S, Chen R, Li G, Barish PA, You W, Chen L, Lin M, Ku B, Pan J, Ogle WO. Antidepressant-like effect of low molecular proanthocyanidin in mice: involvement of monoaminergic system. Pharmacol Biochem Behav. 2010 Jan;94(3):447-53.

La société Ouest Market vient de lancer, en janvier dernier, sa nouvelle boisson au cola, baptisée « Anjou Cola ». Le soda est composé de camomille, une fleur typique de la région angevine, connue pour son usage traditionnel  sur l’activité digestive et la réduction du stress. Cette boisson rafraichissante originaire des Etats Unis  possède de plus en plus d’équivalents régionaux sur le territoire français (exemple de Breizh Cola, cola breton ou Auvergnat Cola).

Référence: Anjou Cola: http://www.anjoumarket.com/