Nutraveris
mardi 14 avril 2015
Catégorie : ACTUALITES | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Après des succès concernant les allégations santé, les experts de Nutraveris ont obtenu une autorisation Européenne de nouvel aliment pour une huile riche en DHA fabriquée par Fermentalg. Fermentalg est une compagnie Française de biotechnologie spécialisée dans la production d’huiles et de protéines dérivées de micro-algues.

Nutraveris a constitué et soumis une demande d’autorisation suivant l’article 3.4 du règlement Novel Food (N°258/97/CE) justifiant l’équivalence substantielle de l’huile de Fermentalg par rapport aux autres huiles similaires déjà autorisées sur le marché Européen. Sur la base des informations fournis, l’autorité Irlandaise de sécurité des aliments (Food Safety Authority of Ireland, FSAI) a confirmé que l’huile de Fermentalg était substantiellement équivalente aux autres huiles autorisées, notamment en ce qui concerne la composition, la valeur nutritionnelle, le métabolisme, l’utilisation proposée et les niveaux de substances indésirables. Grâce à l’expertise de Nutraveris, l’huile de Fermentalg peut être maintenant utilisée sur l’ensemble du marché Européen pour accroitre l’apport en DHA, un acide gras bien connu pour ses effets bénéfiques sur le cerveau, la vision et la santé cardiovasculaire.

Pour tout renseignement concernant les Novel Foods, contactez nos experts :

+33 2 96 76 54 87 ou contact@nutraveris.com

jeudi 26 mai 2011
Catégorie : ALLEGATIONS, Nutrilégal | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , , , , , , ,

Trois allégations de santé concernant les effets des acides gras essentiels et relatives au développement et à la santé des enfants ont été autorisées ce mois par la Commission Européenne suite aux demandes d’autorisation de Mead Johnson & Company  et Merck Selbstmedikation GmbH:

–       La consommation d’acide docosahexaénoïque (DHA) contribue au développement normal de la vue des nourrissons jusqu’à 12 mois.

–       La consommation d’acide docosahexaénoïque (DHA) par la mère contribue au développement normal des yeux du fœtus et de l’enfant allaité.

–       La consommation d’acide docosahexaénoïque (DHA) par la mère contribue au développement normal du cerveau du fœtus et de l’enfant allaité.

Les deux dernières allégations ont été autorisées par la Commission alors que l’EFSA avait initialement conclu à un manque d’éléments probants pour établir un lien de cause à effet entre la consommation d’un complément de DHA pendant la grossesse et l’allaitement et le développement de la vue et/ou le développement cognitif de l’enfant in utero ou de l’enfant allaité. Toutefois, ces allégations, accompagnées de conditions spécifiques d’utilisation, correspondent aux exigences du règlement (CE) n°1924/2006 selon la Commission Européenne et ont été inscrites sur la liste des allégations de santé autorisées dans l’Union car :

–       le DHA est un acide gras ayant un rôle structurel et fonctionnel majeur

–       le DHA peut contribuer au développement normal du cerveau et des yeux du fœtus et de l’enfant allaité

–      le DHA provient majoritairement du lait maternel, dont les teneurs dépendent de l’apport alimentaire et des réserves de la mère.

 

Référence : http://eur-lex.europa.eu