Nutraveris
jeudi 10 juin 2010
Catégorie : Nutrilégal, Sécurité sanitaire | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , ,

L’EFSA a émis un avis sur l’acide linoléique conjugué en tant que nouvel ingrédient, apporté par le Clarinol®, fabriqué par Lipid Nutrition, ainsi que par le Tonalin®, fabriqué par Cognis et dont les caractéristiques sont présentées dans le tableau ci-après.

Caractéristiques Clarinol® Tonalin®
Teneur en CLA (%) 80 80
Ratio du mélange des isomères cis-9,trans-11 et trans-10,cis-12 1:1 1:1
Dose journalière recommandée par le fabriquant 3,75 g de Clarinol®, soit 3 g de CLA 4,5 g de Tonalin®, soit 3,5 g de CLA
Matrices alimentaires pouvant intégrer l’ingrédient Boissons, produits céréaliers, compléments alimentaires, produits laitiers, poudre déshydratée pour boissons minceur Produits laitiers, produits type yaourt, et produits type fruit

L’EFSA a conclu pour ces 2 ingrédients que leur utilisation, chez des personnes de poids normal, en surpoids ou obèses, mais non sujettes au diabète de type 2, était sûre pour une durée maximum de 6 mois. En effet, la consommation de CLA ne semble pas avoir d’effets néfaste sur la sensibilité à l’insuline, le contrôle de la glycémie ou la fonction hépatique et les effets observés sur les paramètres sanguins lipidiques n’ont apparemment pas d’impact sur le risque cardiovasculaire chez ces personnes pour cette durée d’exposition. En revanche, il n’y a pas suffisamment d’éléments pour conclure à sa sécurité d’emploi sur une durée d’exposition plus importante et chez des sujets diabètiques de type 2.

Le Clarinol® et le Tonalin® peuvent donc être utilisés comme source de CLA dans le respect de leurs conditions d’utilisation respectives.

Référence : www.efsa.europa.eu

jeudi 20 mai 2010
Catégorie : Convictions, Ingrédients | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , ,

Alors que certaines études ont mis en évidence un effet intéressant de l’acide linoléique conjugué pour le segment de la minceur, montrant une réduction de la masse grasse et préservant la masse maigre, d‘autres études montrent une facette du CLA moins intéressante. Ainsi, cette nouvelle étude de Kennedy et al., supporte des résultats précédents montrant que le CLA induit une inflammation et une insulino-résistance dans les adipocytes.

Référence : Kennedy A, Martinez K, Chung S, Lapoint K, Hopkins R, Schmidt SF, Anderson K, Mandrup S, McIntosh M. Inflammation and insulin resistance induced by trans-10, cis-12 conjugated linoleic acid are dependent on intracellular calcium levels in primary cultures of human adipocytes. J Lipid Res. 2010 Feb 14