Nutraveris
jeudi 20 mai 2010
Catégorie : Preuves cliniques | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , ,

Le centre de Recherche de Nestlé a mené et publié une étude clinique qui conclut que la consommation quotidienne de 40g de chocolat noir pendant 2 semaines pourrait modifier le métabolisme de sujets sains, notamment en modulant le métabolisme de la flore intestinale.

Parmi les modifications observées, il est intéressant de noter que cette consommation de chocolat a induit une réduction de marqueurs urinaires des « hormones du stress » (cortisol et catécholamines) ainsi qu’une réduction des modifications du métabolisme énergétique induites par l’état de stress.

Ces résultats sont fort intéressants. Néanmoins, on peut se poser la question suivante : si le projet relatif à l’établissement de « profils nutritionnels » aboutit, permettrait-il d’autoriser une allégation encourageant à la consommation de 40g de chocolat par jour ?

Référence: Martin FP, Rezzi S, Peré-Trepat E, Kamlage B, Collino S, Leibold E, Kastler J, Rein D, Fay LB, Kochhar S., “Metabolic effects of dark chocolate consumption on energy, gut microbiota, and stress-related metabolism in free-living subjects”, J Proteome Res. 2009 Dec;8(12):5568-79.

jeudi 8 avril 2010
Catégorie : Convictions, Preuves cliniques | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , , ,

La restriction de la prise alimentaire associée ou non à la surveillance de la consommation calorique ont été évaluées chez des femmes pendant 3 semaines. Les résultats indiquent que la restriction calorique augmente la concentration salivaire en cortisol et que la surveillance calorique induit un stress. Or ces 2 facteurs sont reconnus comme pouvant favoriser la prise de poids.

Cette étude a peut-être identifié l’une des causes expliquant les échecs de certains régimes trop restrictifs. Lutter contre le stress et la production de cortisol, une piste à ne pas négliger lors du développement de nouveaux produits minceur.

Référence : Tomiyama AJ, Mann T, Vinas D, Hunger JM, Dejager J, Taylor SE. “Low Calorie Dieting Increases Cortisol”. Psychosom Med. 2010 Apr 5.