Nutraveris
mardi 22 mars 2011
Catégorie : Nutrilégal | Auteur : experts | Commentaire : [:en]1 Comment[:fr]1 commentaire »
Tags: , , , , , , ,

Dans le cadre du système de nutrivigilance mis en place par l’Anses, 3 cas de toxidermie* sur 8 déclarations se sont avérées être vraisemblables ou très vraisemblables chez des personnes ayant consommé des compléments alimentaires contenant de la lutéine et de la zéaxanthine, extraites de la plante Tagetes erecta. Ces toxidermies proviendraient des thiophènes que pourraient contenir ces extraits. Ces molécules contiennent des groupements aromatiques soufrés, connus pour leurs propriétés nématocides. L’Anses ajoute que les lactones sesquiterpéniques, composés présents dans d’autres espèces de la famille des Astéracées, pourraient être à l’origine de dermites allergiques, mais l’agence précise que ces composés ne sont pas connus pour se trouver dans Tagetes erecta.

Au vu de ces éléments, l’Agence conclue en recommandant qu’il est nécessaire de vérifier l’origine et la qualité des extraits concernés par les signalements afin d’exclure la présence de thiophènes et de lactones sesquiterpéniques. Elle demande par ailleurs aux opérateurs concernés de signaler tout éventuels nouveaux cas afin de prendre les mesures complémentaires nécessaires.

*Toxidermie : due à une intoxication, le plus souvent par un médicament, quel que soit le mode d’administration (oral, cutané, systémique, …)

Retrouvez l’avis dans son intégralité sur le site de l’ANSES : http://www.anses.fr/

jeudi 1 juillet 2010
Catégorie : Preuves cliniques | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , , ,

Une étude randomisée, en double-aveugle et contrôlée, menée chez des nourrissons a mis en évidence que la biodisponibilité de la lutéine dans le lait maternel était 4 fois plus importante que dans le lait maternisé à une même concentration, soit environ 20 µg/L.

Etant donné le rôle, non négligeable, de la lutéine sur la santé oculaire, les résultats de cette étude ne devraient-ils pas remettre en cause les formules de laits infantiles actuelles, après confirmation de ces résultats et de la sécurité de la lutéine à une telle dose chez le nourrisson ?

Références : Bettler J, Zimmer JP, Neuringer M, DeRusso PA “Serum lutein concentrations in healthy term infants fed human milk or infant formula with lutein”. Eur J Nutr. 2010 Feb;49(1):45-51

lundi 22 mars 2010
Catégorie : Nutrilégal | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , ,

L’administration Belge a émis un avis concernant la révision des doses en lycopène et en lutéine dans les compléments alimentaires.

Lycopène :   –  Dose minimale : 2,5 mg/jour

–      Dose maximale : 15 mg/jour

Lutéine :      – Dose minimale : 2 mg/jour

–      Dose maximale : 10 mg/jour