Nutraveris
jeudi 23 août 2012
Catégorie : ACTUALITES, ALLEGATIONS | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , ,

Comme attendu, 12 nouveaux avis de l’EFSA ont été publiés le 7 août dernier concernant de nombreuses allégations « further assessment ». Ces 12 avis contiennent un total de 73 allégations de santé génériques, toutes ré-évaluées négativement par l’EFSA…Les probiotiques, ainsi que les polyphenols d’huile d’olive et les isoflavones de soja font l’objet de ces nouveaux refus. Malgré les données complémentaires apportées pour ces réévaluations, l’EFSA continue donc sur la même lancée que précédemment…
lundi 29 novembre 2010
Catégorie : Innovation, Tendances | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , ,

Après des premières observations ayant suggéré un lien entre la flore intestinale et l’obésité, des premières revues ont été publiées sur le sujet autour de l’année 2008. Depuis, le nombre de publications ne cesse d’augmenter. Plus intéressant encore : plusieurs années après les premières études expérimentales menées chez l’animal pour évaluer les effets d’une supplémentation en probiotiques sur la prise de poids et de masse grasse, ce sont maintenant des études cliniques interventionnelles qui sont publiées et se succèdent depuis plusieurs mois.  

Alors qu’aujourd’hui la majorité des compléments alimentaires du segment de la minceur sont formulés à base de mélanges d’extraits végétaux (toujours plus nombreux), on peut donc s’attendre à l’apparition d’une « nouvelle génération » de produits minceur, dans lesquels les plantes auraient laissé place à certaines souches probiotiques.

Et si l’on se prête au jeu de mener une petite veille brevets, il semblerait que tous les leaders – ou presque – du marché des probiotiques s’y sont mis. Info ou intox ?

Toutefois, cette nouvelle application des probiotiques nécessitera probablement d’éduquer le consommateur, qui est jusque-là surtout habitué à entendre des messages ventant les bienfaits des probiotiques sur les défenses naturelles et les fonctions digestives.

jeudi 7 octobre 2010
Catégorie : ALLEGATIONS, Convictions | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , ,

Alors que l’ensemble des demandes d’allégation sur les probiotiques ont été rejetées par l’EFSA pour mauvaise caractérisation, ce dossier fait office de référence.

Le constituant alimentaire faisant l’objet de l’allégation de santé est Synbio, une combinaison (1:1) de deux souches bactériennes, Lactobacillus rhamnosus IMC 501® et Lactobacillus paracasei IMC 502®. L’identification et la caractérisation des souches ont été réalisées par des méthodes phénotypiques et génotypiques. Les méthodes comprennent l’analyse génotypique de la séquence d’ARNr 16S et une analyse RAPD (Random Amplified Polymorphic DNA) pour l’identification des espèces et des souches, respectivement. La caractérisation des souches a également été publiée dans des brevets et dans une thèse de doctorat. Les souches ont été déposées au DSMZ (Deutsche Sammlung von und Mikroorganismen Zellkulturen, Allemagne) sous les noms suivants: DSM 16104 et 16105 DSM.

Les données sur la stabilité des souches et leurs effets sur d’autres paramètres technologiques lorsqu’ils sont ajoutés à divers produits alimentaires (crème glacée, mousse au chocolat, barre de chocolat, fromage mozzarella et ricotta et yaourt) obtenues chez l’homme ont également été fournies à travers six rapports d’études non publiés.

Pour autant, ce dossier a été rejeté comme tant d’autres pour justification scientifique insuffisante.

jeudi 8 juillet 2010
Catégorie : Preuves cliniques | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , ,

Une étude clinique randomisée en double aveugle contre placebo, conduite sur 87 sujets (IMC compris entre 24,2 et 30,7 mg/ m2) présentant une adiposité abdominale (aire de masse grasse viscérale comprise entre 81,2 et 178,5 cm2) a mis en évidence l’efficacité d’un produit laitier fermenté contenant la souche probiotique Lactobacillus gasseri SBT2055 (LG2055), consommé à la dose de 200g/ jour pendant 12 semaines, dans la réduction des aires de masses grasses abdominales viscérale et sous-cutanée (-4,6% et -3,3% respectivement, p<0,01 vs début d’étude). De plus, des réductions statistiquement significatives (p<0,001) ont aussi été mesurées, entre le début et la fin d’étude, sur les paramètres suivants : poids corporel (-1,4%), IMC (-1,5%), tour de taille (-1,8%) et tour de hanches (-1,5%).

Au contraire, dans le groupe contrôle (qui recevait le produit laitier fermenté non enrichi par la souche probiotique), aucun de ces paramètres n’a significativement diminué entre le début et la fin d’étude.

Référence : Kadooka Y, Sato M, Imaizumi K, Ogawa A, Ikuyama K, Akai Y, Okano M, Kagoshima M, Tsuchida T., “Regulation of abdominal adiposity by probiotics (Lactobacillus gasseri SBT2055) in adults with obese tendencies in a randomized controlled trial”, Eur J Clin Nutr. 2010 Jun;64(6):636-43.

lundi 31 mai 2010
Catégorie : Ingrédients, Innovation | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , ,

Une étude récente a mis en évidence un nouveau mécanisme d’action des probiotiques dans le métabolisme du cholestérol chez le rat. L’expression des protéines NPC1L1 (Niemann-Pick C1 Like 1) localisées sur les entérocytes au niveau du duodénum et de jéjunum et impliquées dans l’absorption du cholestérol a été significativement réduite suite à une supplémentation quotidienne en Lactobacillus acidophilus 4356. Outre son effet sur les défenses naturelles, la souche probiotique Lactobacillus acidophilus 4356 serait donc intéressante dans la réduction du cholestérol.

« Référence :  Huang Y, Wang J, Cheng Y, Zheng Y. The hypocholesterolaemic effects of Lactobacillus acidophilus American Type Culture Collection 4356 in rats are mediated by the down-regulation of Niemann-Pick C1-Like 1. Br J Nutr. 2010 May 5;:1-6 »