Nutraveris
mardi 6 mars 2012
Catégorie : ACTUALITES, Epidémiologie, Sécurité sanitaire | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , ,

Il n’y a pas eu un seul décès causé par un supplément de vitamine en 2010, selon l’information la plus récente recueillie par le U.S. National Poison Data System. Le nouveau rapport annuel de l’American Association of Poison Control Centers ne montre aucun décès dus à des complexes de vitamines, zéro décès due à l’une des vitamines B, zéro décès due à la vitamine A, C, D ou E, et zéro décès dus à toute autre vitamine.
En outre, aucun décès n’a été lié à un acide aminé ou un minéral dans un complément alimentaire.

Plus de la moitié de la population des États-Unis prend des suppléments nutritionnels quotidiennement. Même si chaque américain ne consommait qu’un seul comprimé par jour, cela représenterait 165.000.000 de doses individuelles par jour, pour un total de plus de 60 milliards de doses par an. Puisque de nombreuses personnes consomment beaucoup plus qu’un seul comprimé de vitamine ou minéral par jour, la consommation réelle est considérablement plus élevée, et la sécurité des suppléments nutritionnels est d’autant plus remarquable.

Plus de 60 milliards de doses de suppléments de vitamines et minéraux sont consommés par an aux Etats-Unis, et pas un seul décès. Pas un seul.

Si les suppléments de vitamines et minéraux sont prétendument si «dangereux», comme la FDA et les médias le communiquent si souvent, alors où sont les preuves ?

Référence : Bronstein AC, Spyker DA, Cantilena LR Jr, Green JL, Rumack BH, Dart RC. 2010 Annual Report of the American Association of Poison Control Centers’ National Poison Data System (NPDS): 28th Annual Report.

jeudi 8 septembre 2011
Catégorie : Ingrédients, Nutrilégal, Sécurité sanitaire | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , ,

Un complément alimentaire a fait l’objet de notification via le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires pour cause de présence d’un ingrédient Novel food : Stevia rebaudiana. Le retrait des produits contenant Stevia rebaudiana a été ordonné à Malte…
Alors que cet ingrédient a été évalué plusieurs fois par l’EFSA, dans un avis publié en avril 2010, l’EFSA avait conclu que ces substances ne sont ni génotoxiques ni carcinogènes.
Un projet d’amendement de l’annexe II du règlement 1333/2008/CE concernant les doses d’emploi autorisées pour les steviol glycosides en tant qu’édulcorant est en cours de discussion. Le règlement entrera en vigueur au 20ème jour suivant sa publication au Journal Officiel de l’Union Européenne. Cependant, l’exemple du retrait du complément alimentaire au Stevia à Malte nous rappelle que le texte n’est pas publié…
jeudi 2 juin 2011
Catégorie : Nutrilégal, Sécurité sanitaire | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , , , , , , ,

L’EFSA a évalué la sécurité d’emploi d’un extrait de graine de soja noir fermenté, ‘Touchi extract’. Il s’agit d’une poudre contenant un minimum de 55% de protéines, moins d’1% de lipides et 25 à 30% de glucides, résultat d’une fermentation d’un extrait aqueux de petites graines de soja fermentées avec Aspergillus oryzae.
Cet aliment est destiné à être utilisé dans les compléments alimentaires sous forme de gélules/comprimés, sachets, ou boissons, à la dose de 0,9 à 1,2 g / jour avec une dose maximale de 4,5 g/jour. Les données de toxicologie réalisées sur le produit (toxicité aigue, toxicité sub-chronique et génotoxicité) ne soulèvent pas de problème selon l’EFSA.
L’EFSA émet un avis positif quant à l’utilisation de l’extrait Touchi dans les conditions d’utilisation proposées.
Référence : http://www.efsa.europa.eu/fr/

jeudi 19 mai 2011
Catégorie : Nutrilégal, Sécurité sanitaire | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , , , , ,

L’EFSA a évalué la sécurité d’emploi de β-glucanes de levure sous forme soluble [Wellmune WGP soluble] et insoluble [Betaright WGP and Wellmune WGP dispersible]. Il s’agit d’un complexe polysaccharidique, de poids moléculaire élevé (100-200 kDa), dérivé de la paroi cellulaire de la levure de boulangerie Saccharomyces cerevisiae.

Cet aliment est destiné à être utilisé dans les compléments alimentaires (375 mg/jour), ainsi que dans les aliments à but nutritionnel particulier (PARNUTS, 600 mg/jour), excepté les laits infantiles et laits de suite. Aucune contre-indication n’a été mise en évidence par l’EFSA au niveau des données sur la dose d’exposition et la toxicité.

L’EFSA émet un avis positif quant à l’utilisation des β-glucanes de levures comme nouvel ingrédient alimentaire.

Référence : http://www.efsa.europa.eu/fr/

mardi 19 avril 2011
Catégorie : Nutrilégal, Sécurité sanitaire | Auteur : experts | Commentaire : Aucun commentaire »
Tags: , ,

Le règlement n°16/2011 est paru en début d’année 2011 afin d’assurer aux Etats Membres un outil de contrôle efficace de notification de risques que font peser sur la santé humaine des denrées alimentaires ou des aliments pour animaux.

Considérant le règlement 178/2002 qui établit un système d’alerte rapides pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF), ce nouveau règlement a pour but de permettre une communication rapide et efficace entre les Etats membre.  Ce règlement permet de définir notamment les différents types de notifications (notifications d’alerte, notifications d’information, notification de refus aux frontières, notifications complémentaires) et le processus d’envoi, de vérification des notifications.